Billet à Amalye

Vous voulez prendre contact, parlementer, sceller une amitié avec la confrérie, vous pouvez commencer ici, et continuer en privé ou l'inverse et vice versa ou son contraire. La confrérie vous parle, et vous parlez de la confrérie....
Avatar de l’utilisateur
Naraku
Yubo
Messages : 3
Enregistré le : 31 janv. 2007 22:03
Contact :

Billet à Amalye

Messagepar Naraku » 01 févr. 2007 14:07

[hrp] le début du role play se trouve sur le site des Compagnons [/hrp]

Munie de sa plume d'Izam, Naraku regardait son parchemin, songeuse. Les fleurs qu'elle avait reçu étaient vraiment très belles et lui plaisaient énormément. Elle comptait d'ailleurs remercier leur expéditeur comme il se devait, mais un autre coup d'oeil sur la petite note lui certifia qu'aucune signature n'avait été apposée.
Quelques minutes passèrent, pendant lesquelles elle chercha qui avait bien pu les lui envoyer, avant qu'elle ne songe à une chose. De nouveau, Naraku sortit du hall, et se planta face au gardien.

" Excusez moi... "

Le garde de l'immeuble se retourna vers la trykette, lui présentant un large sourire.

" Déjà de retour m'dame ? Oh, je vois, vous allez retrouver votre amie ! "

" Amie ? Hem... non, en fait je voulais savoir qui vous avait laissé ce bouquet... "


Le garde lui adressa un clin d'oeil et enchaina.

" Votre amie surement m'dame ! A mon avis, on ne peut pas recevoir un bouquet assortit à la couleur de ses yeux et ne pas connaitre l'expéditeur. J'veux dire, vous devez surement vous connaitre, c'est dur de capter exactement la couleur des yeux de quelqu'un et de varier les fleurs autour de cette couleur ! "


Un petit rire lui échappa alors que Naraku le regardait, interloquée. Elle ne voyait personne susceptible de lui envoyer des fleurs ! A part, peut être... Comme s'il sentait son trouble, le garde apporta quelques précisions sur cet expéditeur mystère.

" Hum.... une trykette assez petite, chevelure noire, deux couettes... très mignonne ! Il me semble avoir reconnu son blason également, attendez que j'me souvienne... Ha ! Elle appartenait à la Confrérie du Grand Dragon il me semble ! Vraiment, vous avez de la chance ! "

Nouveau clin d'oeil de la part de l'homin, alors que Naraku rougissait, clairement embarrassée.

" Mais, non... ce n'est pas... "

" Oh, vous en faites pas m'dame, j'vous jetterais pas la pierre ! Chacun est libre d'aimer qui il veut ! "


D'un rouge plus que soutenu, la trykette remercia une dernière fois le garde avant de s'éclipser dans le hall une nouvelle fois. Inutile de perdre du temps à lui expliquer que ce n'était pas ce qu'il croyait, elle avait autre chose à faire !

De retour devant son parchemin, sa plume de nouveau en main, Naraku réfléchissait à ce qu'elle allait bien pouvoir noter dans sa lettre pour la remercier, les paroles du garde tournoyant encore dans sa tête. D'un main légèrement tremblante, elle finit tout de même par se lancer.

Chère Amalye,
Je t'avoue être assez confuse par ce présent de ta part, mais en même temps heureuse. Recevoir des fleurs, pour une homine est toujours un bonheur, et je ne fais pas exception à la règle. Je crains toutefois quelques rumeurs à ce sujet... Le garde de l'immeuble n'est pas un exemple de silence, et il a interprété ce présent de manière très... gênante.
Désolée, je ne souhaite pas te culpabiliser avec mes mots, mais j'avoue que ceci me perturbe, et j'aimerais réussir à y voir un peu plus clair.
Quoi qu'il en soit, je te remercie encore une fois, le bouquet est vraiment splendide, et il embaume le hall de sa senteur. Vraiment, merci.
Nara.
Ps : la prochaine fois, n'oublie pas de signer !


Pliant soigneusement le parchemin, Naraku le scella et apposa le nom 'Amalye' sur le devant en grosses lettres. Puis, elle sortit un second parchemin et griffonna quelques mots avant de le sceller et d'inscrire le nom du destinataire. Sur ce second parchemin, on peut lire :

Lordoy nair homins de la Confrérie du Grand Dragon,
je me présente, Naraku, chef des Compagnons Trykers. Néanmoins, ce n'est pas en tant que tel que je vous dépose cette lettre aujourd'hui. En effet, une de vos membres m'a fait parvenir une note il y a peu, mais ne connaissant pas le lieu de sa résidence, je me permets de faire parvenir ma réponse à votre hall. Si vous pouviez lui remettre ce second billet, je vous en serais reconnaissante.
En vous remerciant,
Naraku.


Peu de temps après, l'on pouvait voir un Izam s'envoler en direction du hall de la Confrérie muni de deux billets.
Avatar de l’utilisateur
Natara
Venerable
Messages : 823
Enregistré le : 22 juin 2006 03:34
Localisation : le nez dans un carnet
Contact :

Messagepar Natara » 01 févr. 2007 15:01

Regardant le courrier, Na-Tara découvre une enveloppe qui la fait sourire

"Et bien! celle là au moins, je vois pour qui elle est!"

Reposant les autres sur la table commune, elle sort du hall.

"Bien, on passe les bains... premier immeuble tout droit..."

Salue le gardien d'un signe de tête et s'arrête devant une porte, déposant la lettre à l'emplacement prévus.


"Et voilà, pour ma gentille soeur Amalye!"

S'en retourne à l'épluchage du courrier.

Retourner vers « L'ambassade »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité